Jeedom : Shelly

On en découvre tous les jours ! Je vais vous parler des équipements Wi-Fi Shelly. Il s’agit de micro-modules, avec un ou deux contacts, des modules au format DIN à insérer dans un tableau électrique, des contrôleurs RGBW ainsi qu’un capteur de température et d’humidité. Rien de bien neuf sur le soleil me direz-vous, mais contrairement aux équipements asiatiques habituels (Sonoff par exemple) qu’il faut flasher ou hacker en perdant au passage le mode de fonctionnement original, les équipements Shelley sont totalement ouverts, et si on souhaite les flasher en ESP Easy le constructeur fournit tout ce qui est nécessaire pour le faire. 

De base on dispose d’une application mobile qui permet la configuration et le pilotage. Un cloud (optionnel) pour un pilotage à distance sans box, la comptabilité MQTT, une API REST et il est bien sur possible de les piloter avec Google Home ou Alexa. Cerise sur le gâteau, ces produits fabriqués en Roumanie sont vraiment certifiés CE et les tarifs sont très attractifs (10 € le relais simple). 

Attention, c’est du Wi-Fi, donc il est impératif d’avoir un réseau Wi-Fi stable.

L’appairage se fait en quelques secondes avec l’application idoine, et des lors que les modules sont reconnus sur le réseau il est possible de terminer la configuration sur le serveur web intégré à ceux-ci. Etant donné que l’on va les exploiter avec une solution domotique externe, Jeedom en l’occurrence, je ne saurais trop conseiller de leur attribuer une IP fixe. Si cela est possible dans la configuration web de chaque module, personnellement je préfère me servir de mon serveur DHCP.

Pour exploiter ces modules en domotique il y a la possibilité MQTT, il doit être également possible de passer des commandes http aux modules, mais je n’ai pas testé car il y a un plugin qui fait très bien le job et qui permet de conserver la compatibilité avec l’application mobile du constructeur. Ce plugin est simple et efficace, pour chaque équipement il suffit de renseigner l’adresse IP et ensuite d’utiliser l’équipement.

Je trouve ces modules intéressants à plusieurs titres. La simplicité, des tarifs attractifs pour un matériel de qualité, le format DIN et une puissance admissible compatible avec la plupart des radiateurs. A prendre en compte pour remplacer par exemple des équipements Chacon au comportement parfois aléatoire, bref un pas de plus pour l’élimination du RFPLayer…

Sources :

https://lunarok-domotique.com/2019/01/shelly-1-domotiser-prise-10-euros/