Home Assistant & Tuya zéro cloud

On le sait tous, la domotique nous fait acheter beaucoup de bricoles qui souvent deviennent obsolètes, bref il y a toujours mieux. Par exemple les prises et autres objets Tuya ou Sonoff qui nécessitent le cloud, alors qu'un prise Shelly dispose de base de MQTT, peut être flashée avec ce que l'on souhaite et dans tous les cas fonctionne en local. Bien sur on ne va pas parler des prises en RF433 genre DIO mise au rebus faute de retour d'état, pas plus que des solutions Zigbee qui se traitent autrement. Tuya c'est du matériel OEM disponibles en marque blanche que des entreprises peuvent distribuer sous leur étiquette. Je trouve d'ailleurs scandaleux qu'une marques comme Konyks soit labelisée French Tech alors qu'il se contente de distribuer de produits chinois sous leurs marque sans aucune R&D... Bref !

EDIT 10/08/2021 : Pour ceux que ça intéresse il existe maintenant un développement officiel Tuya2 réalisé par Tuya en accord avec les équipes Home Assistant. A terme ce projet devrait remplacer l'intégration Tuya native et supporter le mode local, comme le fait maintenant Sonoff.

Nous avons donc en Wi-Fi...

  • L'écosystème Sonoff : en dehors de quelques modèles DIY, il faudra en général ouvrir et souder pour flasher. Heureusement il existe une intégration qui permet leur utilisation en local / cloud. En gros l'intégration mets à jour à intervalles réguliers ce qu'il trouve sur le cloud Sonoff et les actions sont ensuite locales.
  • L'écosystème Tuya : de base 100% cloud et géré nativement par HA, mais on va voir plus loin comment contourner ça.
  • L'écosystème Shelly : Cloud ou 100% nativement local et MQTT, flashable si vous aimez ça. C'est clairement ce que je vous conseille pour de nouveaux achats.

Tuya sans cloud

Heureusement il y a des petits malins qui adorent faire du reverse engineering, ce qui va nous permettre d'utiliser nos produits Tuya localement avec bien souvent plus de fonctionnalités, comme par exemple la remontée des information de consommation qui ne se fait pas de base sous HA.

Dans tous les cas, comme pour les produits Xiaomi/Aqara, il faudra trouver la clé... Au fil du temps les méthodes changent, mais aujourd'hui ça n'a jamais été aussi facile. Je vous conseille donc de récupérer vos clés, même si vous ne comptez pas les utiliser tout de suite.

On part du principe que vous avez un compte Tuya/ SmartLife (ou une application OEM comme celle de Konyks, c'est la même chose) et que vos équipements y sont enregistrés. En substance on va passer par la plateforme IoT de Tuya sur lequel vous allez vous créer un compte développeur et suivre les instructions de cet article dont je me suis inspiré. (Je ne suis pas sur que tout soit utile, vous me direz...).

  1. Créez un nouveau compte sur iot.tuya.com et assurez-vous que vous êtes connecté. Allez dans Cloud -> Projet dans le tiroir de navigation de gauche et cliquez sur "Create". Après avoir créé un nouveau projet, cliquez dessus. L'ID d'accès et la clé d'accès sont équivalents à la clé d'API et aux valeurs secrètes d'API requises.
  2. Allez dans App -> App SDK -> Development dans le tiroir de navigation. Cliquez sur "Create" et entrez ce que vous voulez pour les noms de package et Channel ID (pour le nom du package Android, vous devez entrer une chaîne commençant par com.). Prenez note de l' ID de chaîne que vous avez entré. Cela équivaut à la valeur schema requise plus loin. Ignorez les clés d'application et les valeurs secrètes d'application que vous voyez dans cette section car elles ne sont pas utilisées.
  3. Allez dans Cloud -> Projet et cliquez sur le projet que vous avez créé précédemment. Cliquez ensuite sur "Link Device". Cliquez sur l'onglet «Link devices by Apps», puis sur «Add Apps». Vérifiez l'application que vous venez de créer et cliquez sur "Ok".
  4. Toujours dans Cloud -> Projet et cliquez sur le projet que vous avez créé précédemment. Cliquez ensuite sur "Link Device". Cliquez sur l'onglet «Link devices by App Account», puis Add App Account et ajouter votre compte Tuya/SmartLife et vous devriez retrouver vos petits....
  5. Sur la même page, cliquez sur "Groupe d'API" sur le côté gauche. Modifiez le statut en Ouvert pour les trois groupes d'API suivants en cliquant sur "Appliquer" pour chaque ligne, en saisissant une raison quelconque et en cliquant sur "OK": "Authorization Management", "Device Management", "Device Control", "User Management", "Network Management", "Data Service", "Home Management", "Device User Mangement" and "Device Statistics".. Cela peut prendre 10 à 15 minutes pour que ces modifications prennent effet.
  6. Ensuite sur Device List / App Account / Europe vous listez vos devices et vous récupérez les devices ID
  7. Enfin on va dans API Explorer / Get Device details, on choisit Europe et on rentre le device ID et par magie la local_key apparaitra.
{
  "result": {
    "active_time": 1609598200,
    "biz_type": 0,
    "category": "cz",
    "create_time": 1609598200,
    "icon": "smart/icon/154028815822y4yx2k5jz_0.jpg",
    "id": "871720fsdfsdfsfd8e997fec",
    "ip": "70.22.16.3",
    "local_key": "8dfsdfsdfsgggsg10ecb6",
    "name": "Konyks Priska Plus 6",
    "online": true,
    "owner_id": "19956557",
    "product_id": "j6cVsdgfsdfgsdfsdfeYpli",
    "product_name": "Konyks Priska Plus",
    "status": [
      {
        "code": "switch_1",
        "value": false
      },
      {
        "code": "countdown_1",
        "value": 0
      },
      {
        "code": "cur_current",
        "value": 0
      },
      {
        "code": "cur_power",
        "value": 0
      },
      {
        "code": "cur_voltage",
        "value": 2339
      }
    ],
    "sub": false,
    "time_zone": "+01:00",
    "uid": "eu15345fgsdfsdfdsf9crK3G",
    "update_time": 1609565564,
    "uuid": "8717244465sd6f46sdf7fec"
  },
  "success": true,
  "t": 1609606041296
}

Ceux qui sont familiers de Node JS pourront lancer le script comme décrit ici et obtenir toute les clés en une seule manipulation.

Ensuite on a deux solutions :

  • La première, Trade Face Tuya Gateway est indépendante de la solution domotique choisie car full MQTT, elle peut s'installer dans un Docker et nos amis encore sous Jeedom pourront ainsi en profiter.
  • La seconde, Local Tuya, est une simple intégration pour Home Assistant qui permettra de reconnaitre nos équipements en quelques clics et s'installe depuis HACS. Le discovery fera le reste et il faudra juste tâtonner un peu quand on configure un équipement Tuya pour faire correspondre les bonnes valeurs, mais c'est expliqué ici.

Vous aurez compris, ce qui compte encore une fois c'est d'avoir les clés. Ensuite il existe surement d'autre solutions pour exploiter. Attention : Pour toutes ces manips pensez à fermer l'application mobile (Tuya/SmartLife) car un équipement Tuya ne supporte qu'une seule connexion simultanée.

Merci Yvon pour cette exploration nocturne et conjointe d'un jour de l'an sous couvre-feu !

EDIT 04/01/2021 : Il y a un soucis dans le v3.2 ou on perd certains équipement au reboot. Revenir à la 3.1 résout le problème en attendant mieux.

EDIT 21/02/2021 : Contrairement aux Shelly les appareils Tuya ne fournissent que la consommation instantanée. Donc pas exploitable directement avec un utility_meter: par exemple. Il va donc falloir ruser un peu :

  1. Sortir la consommation instantanée (j'ai laissé le reste en exemple) disponible en attribut pour en faire un sensor :
    sensor:
      - platform: template
        sensors:
          # tuya-sw01_voltage:
          #   value_template: >-
          #     {{ states.switch.sw01.attributes.voltage }}
          #   unit_of_measurement: 'V'
          # tuya-sw01_current:
          #   value_template: >-
          #     {{ states.switch.sw01.attributes.current }}
          #   unit_of_measurement: 'mA'
          tuya_plug_1_current_consumption:
            value_template: >-
              {{ states.switch.tuya_plug_1.attributes.current_consumption }}
            unit_of_measurement: 'W'
  2. Utiliser l'intégration Riemann pour convertir la la consommation instantanée (en Watts) en consommation cumulée (en kW/h)
    sensor:
      - platform: integration
        source: sensor.tuya_plug_1_current_consumption
        name: 'Tuya Plug 1 : Cumul'
        unit_prefix: k
        round: 2
        method: left
  3. Si l'on souhaite conserver l'historique (ici année et année précédente) on va utiliser un utility_meter:
    utility_meter:
      tuya_plug_1_energy_yearly:
        source: sensor.tuya_plug_1_cumul
        cycle: yearly


Enjoy ;-)

 

 

De la ZiBase à Jeedom, la suite 2019

Il y a un peu plus d'un an j'écrivais un article pour exprimer mes questionnements quant à l'évolution de la Zibase vers Jeedom. Jeedom n'est pas la panacée, mais c'est une boite à outils. Voici donc points par points en reprenant le fil de 2018 comment ça a évolué.

L'objectif est de rendre tout cela le plus WAF possible, de sortir de Jeedom ce qui ne sert à rien et de piloter de plus en plus d'équipements via Alexa tout en conservant un contrôle local hors cloud.

Se pose également la question du passage à la v4 de Jeedom, mais ça attendra une version bien finalisée, en tous les cas pas avant la fin de l'hiver !

Objectifs

Le chauffage électriques sur 6 zones avec divers scénarios.

  • Le plugin Thermostat est parfait
  • Les plugins Agenda, Présence et Mode permettent de gérer manuellement ou automatiquement en fonction de calendriers et des événements (j’ai des amis pour diner, périodes de vacances scolaires, etc…).
  • J'ai viré toutes les sondes Oregon peu esthétiques au profit de sondes Xiaomi / Aquara en Zigbee ou Bluetooth. Je n'en pouvais plus de devoir ré-appairer les sondes à chaque changement de piles.

Le chauffe-eau

  • Le mode nuit du chauffe-eau était géré par la ZiBase, il est maintenant géré par un agenda une nuit sur deux pendant les heures creuses. J'ai abandonné l'idée d'y intégrer une sonde.

La VMC

  • Je ne la gérais pas mais il doit être simple de la gérer via Jeedom à partir de l’hygrométrie de la salle de bain ou de la cuisine (article). C'est chose faite en fonction de l'hygrométrie ambiante dans la salle de bains.

Simulation de présence

  • Pour l’instant, j’ai choisi de ne pas intégrer cette fonction à Jeedom mais de la gérer en autonome avec des prises WiFi et l’application Tuya. Jeedom dispose maintenant d'un plugin qui fait le job.

Confort et éclairage

  • Idem, c’est facilement géré en autonome avec des ampoules ou des prises WiFi et l’application Tuya, la commande se faisant depuis un smartphone, une tablette ou mieux en vocal avec Google Home (Alexa possible, j’aime bien sa voix…). Bref, c’est plus naturel. Pas de design ou de tablette, on ne contrôle pas une centrale nucléaire et je pars du principe que la domotique doit se faire oublier. Uniquement Alexa en vocal ou via son interface qui constitue une alternative à la désastreuse application mobile proposée par Jeedom.
  • Donc il n’est pas utile pour l’instant de reporter ça dans Jeedom, sauf si on veut que certains équipements soient actifs quand les habitants sont présents. J’ai bon espoir de voir l’arrivée du plugin idoine. Ça reste possible en IFTTT, mais c’est un peu lent (2 sec environ)
  • Jeedom dispose maintenant du plugin SmartLife / Tuya pour les prises et ampoules, d'autres ampoules Xiaomi / Yellight sont également gérées, ainsi que les modules Shelly. J'aime bien ces modules car ils permettent de conserver l’appareillage original (interrupteur) et d’ajouter une entrée domotique, pilotable via Jeedom grâce à un plugin et sur Alexa. Il ne faut pas que la domotique supprime les fonctionnalités de base de la maison, n'importe doit pouvoir continuer à allumer un luminaire !

Consommation des appareils énergivores

  • Les prises Konyks via Tuya gèrent la consommation, notamment en veille, et parfois ça fait peur. De plus elles permettent de gérer des scénarios de base et un minuteur (genre, j’allume le home cinéma et celui-ci s’éteindra dans deux heures, soit après que j’ai regardé mon film). Tout cela est finalement un peu gadget, la domotique apporte du confort, pas des économies !
  • Comme pour l’éclairage, on n’encombre pas Jeedom pour l’instant avec ça.

Les coupures EDF

Pourquoi en utiliser plusieurs points de détection ? En province il y a souvent des coupures EdF (vent, orages, vétusté) mais aussi parfois des différentiels de section qui tombent (surement d’humidité quelque part). Et dans ce cas il est important de savoir ce qui s’est passé à distance afin de pouvoir faire intervenir et guider un proche afin de ne pas retrouver un congélateur perdu au retour de voyage.

  • Sur la ZiBase j’utilisais des micro-modules InterTechno alimentés sur piles pour déclencher une action en cas de coupure EdF. Ça doit être réutilisable sous Jeedom via le RFPlayer. C'est fait, même si le RFPlayer et sont plugin sont la partie la plus désastreuse de l'installation !
  • Pour la partie informatique je devrais pouvoir récupérer les infos des onduleurs APC avec le plugin SNMP.
  • Notification SMS / Pushbullet et / ou action voire IFTTT. J'ai basculé toutes notifications vers Slack.

Alarmes

  • Le système d’alarme Visonic est autonome. C’est un principe minimal de sécurité.
  • Par contre la remonté des capteurs sur Jeedom peut être intéressante afin d’identifier ce qui a déclenché une alarme à distance, voire déclencher une action secondaire en cas d’intrusion. Contrairement à la Zibase les RFPlayer dont il est issu remonte très mal les infos Visonic, enfin, c'est plutôt le plugin qui ne fait pas le job, mais visiblement a décidé de le laisser à l'abandon, et comme Ziblue est en liquidation ça laisse peu de perspectives...
  • Plus pratique, se servir des contacts d’ouverture pour désactiver un radiateur ou des capteurs de présence en temporisant pour réduire l’éclairage ou la climatisation (gadget en phase 2…). Ce seront plutôt des capteurs d'ouverture en Xiaomi en Zibgee qui feront un jour ce travail...

Présence

  • Déterminer via la localisation du mobile la mise en route du chauffage ou climatisation. Il y a je crois un plugin pour ça… Rien de stable, donc rien place...
  • Gérer l’éclairage extérieur à l’approche de la maison via le WiFi. J'ai fait quelques test en BLEA avec un porte clés Tile, ça fonctionne.

Les logiciels

  • Jeedom
  • Application mobile Jeedom (je ne suis pas fan). Définitivement oublié. Il vaut mieux je pense utiliser l'interface web en mode mobile....
  • Application mobile ImpériHome (je m'en servait déja sur la ZiBase) via le plugin idoine dans Jeedom. Le plugin est abandonné mais je m'en sert encore, il faudra un jour trouver une alternative.
  • Application mobile TuyaSmart, complétée par Xiaomi et Shelly pour les setups, mais surtout par Alexa.

Le matériel

Serveur, box domotique

Jeedom est installé sur un Raspberry Pi3 et les dongles USB utiles. Evolution possible dans une VM VMWare ESXi. Toujours sur un RPI afin que la domotique reste indépendant de tout le reste. C'est aussi plus simple pour gérer les clés des protocoles.

Avant que l’on me pose la question je vais expliquer pourquoi  je n’ai pas utilisé de Z-Wave, qui est pourtant le protocole roi dans cet univers, protocole ayant eu le soutien de tous les boutiquiers de la domotique (maintenant remplacés par Amazon…). Bref, je n’en ai jamais utilisé sur la ZiBase et j’ai pu m’en passer. Et surtout c’est trop cher, le moindre module Z-Wave étant affiché à 50 €.

Sondes de température :

  • Oregon : j’en ai plusieurs, elles étaient reconnues par le ZiBase et elles fonctionnent correctement via la clé RFPlayer (125 €) et le plugin idoine. Inconvénient, elles sont moches et il faut refaire l’appairage à chaque changement de piles ce qui est une corvée à l’usage. Vendues et replacées par des Xiaomi / Aquara.
  • Xianomi et Xiaomi Aquara en Zigbee (6/12 €) : Fonctionnement OK via la clé ZiGate (45 €) et le plugin idoine. En cas de longue distance on peut mailler avec une prise Zigbee. Ces sondes esthétiques et très discrètes ne transmettent les infos (température, humidité, pression) que s’il y a un changement d’état et / ou très aléatoirement s’il n’y a pas de changement. Le modèle carré (Aquara) semble plus volubile. A valider en période de chauffage. J'ai abandonné la clé ZiGate dont les évolutions rendaient l'installation instable au profit d'une Combee II installée sur un second RPI qui fait office de passerelle Zigbee universelle (Phoscon / Deconz). C'est stable.
  • Xiaomi en Bluethoth 12/18 € : reconue par le plugin BLEA. Intervalle réglable. Elles sont très esthétiques. La portée est réduite avec le Bluetooth intégré au Pi mais ça devient correct (100 m²) avec une clé Bluetooth longue portée (UD100, 45 €). Test ici. Je m'en sert là ou j'ai besoin d'une sonde avec afficheur, elles sont hélas un peu généreuses, +1°...

Présence

  • Capteurs d’alarme Visonic via le RFPlayer toujours en chantier...
  • Capteurs Xianomi via la ZiGate Replacé par Combee II
  • BLEA + tag Nutt Tag Tile
  • WiFI via les smartphones : Pas vraiment exploitable car les smartphones mettent de plus en plus le WIFI en veille. Il faudrait le faire en Bluetooth, je crois qu'un plugin est en préparation.

Notifications

  • SMS (Free API)
  • Pushbullet Remplacé par Slack que j'utilise au quotidien.

Alarmes et sécurité

  • (voir présence)

Eclairages et appareils

  • Prise et ampoules Konyks ou Sonoff, WiFi via TuyaLes prises Sonoff S26 permettent de gérer l'état à la mise sous tension, ce n'est pas le cas des prises Konyks ou c'est plus aléatoire. J'ai disqualifié Konyks (cher pour ce que c'est), Sonoff (pas CE/NF) au profit de Shelly.
  • Possible extension en Philips Hue, Osram, Ikea and co (Zigbee) via la ZiGate et son plugin Les ampoules Xiaomi SmartBulb en WIFI sont très bien.

Actionneurs

  • IPX800 : pour l’instant j’ai une IPX800 v2.
    C’est une simple carte 8 relais qui me sert pour l’instant à actionner les radiateurs et le chauffe-eau. En sortie j’ai câblé des contacteurs de puissance Finder avec le bon pouvoir de coupure et de ne pas forcer sur les relais de la carte. L’intérêt de ces contacteurs est de disposer d’un bypass manuel et ainsi de pouvoir passer les équipements en manuel en cas de défaillance de la domotique. Les versions 3 et 4 de l’IPX800 n’ont pas d’intérêt dans mon cas.
  • Prises et modules Chacon : ils se pilotent via le RFPLayer, mais ça reste un protocole peu fiable.
    Etat aléatoire lors de la remise en tension après une coupure EdF, auquel cas il est gênant de retrouver la moitié des prises ON… Impossibilité également d’utiliser deux équipements proches, c’est by design. Donc mon aventure Chacon / DI-O est terminée. J'élimine Chacon / DI-O au profit de prises Tuya et des modules Shelly avec retour d'état.
  • X2D : Je n’utilisais qu’un seul module DeltaDore pour commander le sèche-serviettes et je dois pouvoir le gérer avec le RFPlayer. Il est toujours présent, mais il passera à la trappe bientôt...
    Cette solution permet de gérer le fil pilote, mais il est vrai que je pourrais le faire avec un jeu de diodes. A voir.
  • Prises et ampoules Zigbee : via la ZiGate et son plugin. J’ai une Osram qui me fait le maillage. Remplacé par Combee II
  • Prise et ampoules WiFi : via Tuya, plugin en devenir ? Pas d’urgence. Plugin OK

Réseau et Wi-Fi

  • Le réseau et le WiFi sont gérés depuis longtemps avec du matériel Unifi (AP AC Pro et USG). Le top ! Au-delà de cette solution qui reste un peu complexe pour un particulier je recommande Amplfi de chez Unifi ou la solution WiFi proposée par Google. Un bon réseau est une base impérative en domotique et généralement le WiFi proposé par les box est à oublier. On attends la Dream Machine Pro...

Vidéo surveillance

  • Caméras et PVR Unifi (je sais, je suis fan de cette marque) dans une VM VMWare. C’est géré à part de façon autonome. J'ai remplacé le NVR soft par Unifi Protect sur une Cloud Key II, c'ets le jour et la nuit....

Multimédia

Vidéo

  • Emby (j’y reviendrai dans un post à part) en remplacement de Kodi. Des box NVidia Shield et Xaomi Mi Box 3S sous Android TV ont remplacé les PI. Elles supportent également Netflix et Amazon Vidéo.
  • TV : Tuner réseau HDHome Run qui permet de recevoir les chaînes sur les box Android TV et les autres devices (même si dans la pratique je ne regarde pas la TV). Ce n’est pas compatible Canal, ce n’est pas mon problème car je ne suis pas fan, mais le cas échéant il est toujours possible d’installer MyCanal ou Molotow sur les box.

Musique

  • Sonos dans toutes les pièces, certains équipements datent de 2005 et n’ont pas pris une ride. On ne change rien. Spotify et base locale de CD numérisés. Je me suis fait plaisir avec un Sonos AMP auquel j'ai ajouté des voies arrière avec deux petites enceintes Ikea by Sonos, au départ c'était pour la musique mais le rendu en home cinéma est fabuleux !

 

Jeedom : Tuya via IFTTT

 

Edit du 11/11/2019 : Il existe maintenant un plugin Tuya / SmartLife, l'utilisation de IFTTT perd donc de son intérêt...

L’objectif est de pouvoir commander dans Jeedom des équipements Tuya comme (Konyks par exemple, mais on en trouve à foison sur Amazon ou les sites chinois à bien moins cher). Ces objets connectées WI-FI ne sont pas pilotables en local, on va donc biaiser en passant par IFTTT. Le prérequis est bien sur un compte IFTTT et y avoir associé son compte Tuya SmartLife (lié aux applications : TuyaSmart, Smartlife ou encore Konyks (ce soint des OEM Tuya), ou autre comme eWlink pour Sonoff) en ajoutant le service SmartLife à IFTTT (Google est votre ami…).

Sur IFTTT on crée une applet +this et on cherche Webhooks que l’on sélectionne :

 

On lui donne ensuite un nom Prise_Halogene_ON (sans espaces et sans accents) + Create trigter et on clique sur +that et on cherche SmartLife et on choisit Turn on :

Et on choisit ensuite dans la liste la prise que l’on souhaite allumer par cette action, on crée Create action et on valide sur la page suivante ou se trouve également l’option permettant de recevoir une notification sur l’application mobile. Sur la page suivante on fait un check. Ensuite on va sur Services / Webhooks et on clique sur le bouton documentation en haut à droite et on arrive sur la page qui va nous permettre d’obtenir la commande curl. Il suffit alors d’insérer le nom de notre commande dans le champ {event} pour obtenir en bas la ligne de commande que l’on utilisera dans Jeedom. J’ai volontairement coupé car c’est ici qu’il y a la clé secrète… On peut ici également tester que notre prise s'allume bien !

Utilisation avec Jeedom

La solution retenue ici est Jeedom, mais ça peut fonctionner dans n’importe quel système sachant envoyer une commande curl. Dans ce cas d'usage le plugin IFTTT ne sert à rien (j'ai perdu un peu de temps à le comprendre, il sert en fait à commander Jeedom via IFTTT). On va utiliser le plugin SCRIPT et créer un équipement activé mais non visible que l’on nommera par exemple IFTTT Prise Tuya. On ajoute deux commandes de type Script + Action que l’on nommera Prise_Halogene_ON (ou Prise ON, ça n’a pas de rapport avec le nom IFTTT) et dans la requête on crée un script (bouton vert) dans lequel on colle notre ligne curl. On fait pareil pour OFF et on sauvegarde.

Ensuite on passe au plugin VIRTUEL dans lequel on va créer notre interrupteur virtuel. On ajoute un équipement, on le nomme, on l’active et on le rend visible. On crée le ON, le OFF comme sur la capture et on sauvegarde ce qui nous crée une commande d’info que l’on configure en Binaire et que l’on nomme Etat.

On clique sur la petite roue à dent à droite du ON pour configurer le type générique, ici une prise et la commande vers le script que l’on a créé précédemment. On refait pour le OFF et pour l’Etat on choisit Prise Etat en type générique. C’est aussi ici que l’on va choisir l’icône qui apparaîtra sur la commande dus Dashboard. La configuration du type générique prend son importance par exemple avec des applications externes comme Imperihome.

Voilà c’est terminé.

On peut maintenant utiliser cet équipement dans n’importe quel scénario ou commande. L’inconvénient de cette solution est qu’elle passe par Internet + IFTTT + le cloud Tuya. Un plugin Jeedom, qui comme sous d’autres solutions domotique, utiliserait les API Tuya serait le bienvenu. Cela simplifierait l’usage, mais surtout on gagnerait en réactivité et on serait plus synchro avec l’application mobile Tuya. L’idéal serait que cet hypothétique plugin sache parler aux équipements en local. Des bricolages de type RE existent pour les ampoules (plugin WIFI-Light2), mais cette solution est tributaire des changements possibles des spécifications de Tuya, et je ne pense pas que Tuya, dont l’objectif est de proposer un écosystème cloud aidera dans ce sens...

EDIT 15/04/2019 : Je me lasse un peu de ces équipements parfois peu solides. J’avais une ampoule sous la marque Konyks que j’ai mis au rebus, de même que des prises de la même marque dont le bouton local est inopérant après quelques mois. Pour les ampoules je préfère utiliser des Xiaomi moins coûteuses, plus performantes, ouvertes et donc accessibles dans Jeedom directement avec le plugin idoine sans bricolages. Vivement que Xiaomi rende ses prises compatibles avec le marché français.

Sources

https://www.planete-domotique.com/blog/2018/08/01/prises-konyks-ifttt/
https://www.planete-domotique.com/blog/2015/09/22/connectez-ifttt-a-votre-serveur-domotique/

De la ZiBase à Jeedom

L'hiver approche et il est temps de se pencher à nouveau sur la gestion du chauffage. Depuis une dizaine d'année je gère mon chauffage électrique avec une centrale domotique ZiBase de première génération. Chaque année j'ai peur qu'elle rende l’âme, ce produit n'est plus maintenu et de plus elle est dépendante d'un serveur que les repreneurs de Zodianet ont eu la générosité de laisser en l'état, je doute toutefois qu'ils soient prêts à faire quelque chose si ces serveurs venaient à lâcher.

Je cherchais donc une solution de remplacement moderne et autonome, tout au moins autonome pour les parties vitales comme le chauffage. Après avoir longtemps exploré le marché, je me suis tourné vers Jeedom, pas tant par choix, mais plus par la possibilité d'installer cette solution sur un Raspberry et commencer à explorer. Ce n'est pas la solution la plus simple, mais c'est surement une des plus complète et ouvertes. Il n'y a pas que de bons cotés, l'un des plus désagréables étant la guerre de clans que l'on peu observer sur les communautés. Mais vu le temps que j'y ai investi, j'y suis et j'y reste pour un moment !

Je vais essayer ici de décrire mon approche, la transition depuis la ZiBase et ce que j'ai pu ou voulut récupérer.

Objectifs

Le chauffage électriques sur 6 zones avec divers scénarios.

  • Le plugin Thermostat est parfait
  • Les plugins Agenda, Présence et Mode permettent de gérer manuellement ou automatiquement en fonction de calendriers et d’évènements (j’ai des amis pour diner, périodes de vacances scolaires, etc…).
  • Le plus compliqué sera de choisir les sondes de température (et hygrométrie) les plus adaptées et les plus WAF.

Le chauffe-eau

  • Le mode nuit du chauffe-eau était géré par la ZiBase, il le sera avec le plugin idoine sous Jeedom. Reste à résoudre la problématique de la sonde à installer sur l’appareil.

La VMC

  • Je ne la gérais pas mais il doit être simple de la gérer via Jeedom à partir de l’hygrométrie de la salle de bain ou de la cuisine (article)

Simulation de présence

  • Pour l’instant, j’ai choisi de ne pas intégrer cette fonction à Jeedom mais de la gérer en autonome avec des prises WiFi et l’application Tuya.

Confort et éclairage

  • Idem, c’est facilement géré en autonome avec des ampoules ou des prises WiFi et l’application Tuya, la commande se faisant depuis un smartphone, une tablette ou mieux en vocal avec Google Home (Alexa possible, j’aime bien sa voix…). Bref, c’est plus naturel.
  • Donc il n’est pas utile pour l’instant de reporter ça dans Jeedom, sauf si on veut que certains équipements soient actifs quand les habitants sont présents. J’ai bon espoir de voir l’arrivée du plugin idoine. Ça reste possible en IFTTT, mais c’est un peu lent (2 sec environ)

Consommation des appareils énergivores

  • Les prises Konyks via Tuya gèrent la consommation, notamment en veille, et parfois ça fait peur. De plus elles permettent de gérer des scénarios de base et un minuteur (genre, j’allume le home cinéma et celui-ci s’éteindra dans deux heures, soit après que j’ai regardé mon film).
  • Comme pour l’éclairage, on n’encombre pas Jeedom pour l’instant avec ça.

Les coupures EDF

Pourquoi en utiliser plusieurs points de détection ? En province il y a souvent des coupures EdF (vent, orages, vétusté) mais aussi parfois des différentiels de section qui tombent (surement d’humidité quelque part). Et dans ce cas il est important de savoir ce qui s’est passé à distance afin de pouvoir faire intervenir et guider un proche afin de ne pas retrouver un congélateur perdu au retour de voyage.

  • Sur la ZiBase j’utilisais des micromodules InterTechno alimentés sur piles pour déclencher une action en cas de coupure EdF. Ça doit être réutilisable sous Jeedom via le RFPlayer.
  • Pour la partie informatique je devrais pouvoir récupérer les infos des onduleurs APC avec le plugin SNMP.
  • Notification SMS / Pushbullet et / ou action voire IFTTT

Alarmes

  • Le système d’alarme Visonic est autonome. C’est un principe minimal de sécurité.
  • Par contre la remonté des capteurs sur Jeedom peut être intéressante afin d’identifier ce qui a déclenché une alarme à distance, voire déclencher une action secondaire en cas d’intrusion.
  • Plus pratique, se servir des contacts d’ouverture pour désactiver un radiateur ou des capteurs de présence en temporisant pour réduire l’éclairage ou la climatisation (gadget en phase 2…)

Présence

  • Déterminer via la localisation du mobile la mise en route du chauffage ou climatisation. Il y a je crois un plugin pour ça…
  • Gérer l’éclairage extérieur à l’approche de la maison via le WiFi

Les logiciels

  • Jeedom
  • Application mobile Jeedom (je ne suis pas fan)
  • Application mobile ImpériHome (je m'en servait déja sur la ZiBase) via le plugin idoine dans Jeedom
  • Application mobile TuyaSmart

Le matériel

Serveur, box domotique

Jeedom est installé sur un Raspberry Pi3 et les dongles USB utiles. Evolution possible dans une VM VMWare ESXi.

Avant que l’on me pose la question je vais expliquer pourquoi  je n’ai pas utilisé de Z-Wave, qui est pourtant le protocole roi dans cet univers, protocole ayant eu le soutien de tous les boutiquiers de la domotique (maintenant remplacés par Amazon…). Bref, je n’en ai jamais utilisé sur la ZiBase et j’ai pu m’en passer. Et surtout c’est trop cher, le moindre module Z-Wave étant affiché à 50 €.

Sondes de température :

  • Oregon : j’en ai plusieurs, elles étaient reconnues par le ZiBase et elles fonctionnent correctement via la clé RFPlayer (125 €) et le plugin idoine. Inconvénient, elles sont moches et il faut refaire l’appairage à chaque changement de piles ce qui est une corvée à l’usage.
  • Xianomi et Xianomi Aquara en Zigbee (6/12 €) : Fonctionnement OK via la clé ZiGate (45 €) et le plugin idoine. En cas de longue distance on peut mailler avec une prise Zigbee. Ces sondes esthétiques et très discrètes ne transmettent les infos (température, humidité, pression) que s’il y a un changement d’état et / ou très aléatoirement s’il n’y a pas de changement. Le modèle carré (Aquara) semble plus volubile. A valider en période de chauffage.
  • Xianomi en Bluethoth 12/18 € : reconue par le plugin BLEA. Intervalle réglable. Elles sont très esthétiques. La portée est réduite avec le Bluetooth intégré au Pi mais ça devient correct (100 m²) avec une clé Bluetooth longue portée (UD100, 45 €). Test ici.

Présence

  • Capteurs d’alarme Visonic via le RFPlayer
  • Capteurs Xianomi via la ZiGate
  • BLEA + tag Nutt
  • WiFI via les smartphones

Notifications

  • SMS (Free API)
  • Pushbullet

Alarmes et sécurité

  • (voir présence)

Eclairages et appareils

  • Prise et ampoules Konyks ou Sonoff, WiFi via Tuya. Les prises Sonoff S26 permettent de gérer l'état à la mise sous tension, ce n'est pas le cas des prises Konyks ou c'est plus aléatoire.
  • Possible extention en Philips Hue, Osram, Ikea and co (Zigbee) via la ZiGate et son plugin

Actionneurs

  • IPX800 : pour l’instant j’ai une IPX800 v2.
    C’est une simple carte 8 relais qui me sert pour l’instant à actionner les radiateurs et le chauffe-eau. En sortie j’ai câblé des contacteurs de puissance Finder avec le bon pouvoir de coupure et de ne pas forcer sur les relais de la carte. L’intérêt de ces contacteurs est de disposer d’un bypass manuel et ainsi de pouvoir passer les équipements en manuel en cas de défaillance de la domotique. Les versions 3 et 4 de l’IPX800 n’ont pas d’intérêt dans mon cas.
  • Prises et modules Chacon : ils se pilotent via le RFPLayer, mais ça reste un protocole peu fiable.
    Etat aléatoire lors de la remise en tension après une coupure EdF, auquel cas il est gênant de retrouver la moitié des prises ON… Impossibilité également d’utiliser deux équipements proches, c’est by design. Donc mon aventure Chacon / DI-O est terminée.
  • X2D : Je n’utilisais qu’un seul module DeltaDore pour commander le sèche-serviettes et je dois pouvoir le gérer avec le RFPlayer.
    Cette solution permet de gérer le fil pilote, mais il est vrai que je pourrais le faire avec un jeu de diodes. A voir.
  • Prises et ampoules Zigbee : via fasable via la ZiGate et son plugin. J’ai une Osram qui me fait le maillage.
  • Prise et ampoules WiFi : via Tuya, plugin en devenir ? Pas d’urgence.

Réseau et Wi-Fi

  • Le réseau et le WiFi sont gérés depuis longtemps avec du matériel Unifi (AP AC Pro et USG). Le top ! Au-delà de cette solution qui reste un peu complexe pour un particulier je recommande Amplfi de chez Unifi ou la solution WiFi proposée par Google. Un bon réseau est une base impérative en domotique et généralement le WiFi proposé par les box est à oublier.

Vidéo surveillance

  • Caméras et PVR Unifi (je sais, je suis fan de cette marque) dans une VM VMWare. C’est géré à part de façon autonome.

Multimédia

Vidéo

  • Emby (j’y reviendrai dans un post à part) en remplacement de Kodi. Des box NVidia Shield et Xanomi sous Android TV ont remplacé les PI. Elles supportent également Netflix et Amazon Vidéo.
  • TV : Tuner réseau HDHome Run qui permet de recevoir les chaine sur les box Android TV et les autres devices (même si dans la pratique je ne regarde pas la TV). Ce n’est pas compatible Canal, ce n’est pas mon problème car je ne suis pas fan, mais le cas échéant il est toujours possible d’installer MyCanal ou Molotow sur les box.

Musique

  • Sonos dans toutes les pièces, certains équipements datent de 2005 et n’ont pas pris une ride. On ne change rien. Spotify et base locale de CD numérisés.