Sony mon amour !

Amour déçu comme on le verra plus loin ! Depuis très jeune j'ai toujours été un afficionado de la marque Sony. Et si d'aucune pourraient trouver cela déplacé, il est des domaines ou je suis fidèle ! Coté TV après avoir eu quelques Trinitrons cathodiques célèbres tel le Profeel, je me suis offert jadis le premier moniteur plasma pro de la marque, qui avait du me couter un an de salaire et que je me suis résolu récemment à le porter à la déchetterie, le pauvre il trainait dans le garage depuis bientôt 20 ans !

Je ne vais pas vous faire la liste des écrans Sony que j'ai eu successivement, ni leur cout car ça me déprimerait, mais juste vous parler des déboires de mon dernier TV. Il y a un an j'ai craqué pour le A80J, un Oled ! Un TV intelligent sous Google TV, même si d'intelligence il n'a que la pub et les traqueurs que cela induit !

Je considère Google TV / Android TV comme étant le meilleur choix car il me permet d'installer les application qui me sont utiles, en opposition aux écosystèmes fragmentés de la concurrence qui ne proposent que l'essentiel bien commercial ! C'est du business, on le sait et on l'accepte car ça nous apporte du confort.

Autres points que les pseudo journalistes testeurs oublient souvent, c'est la télécommande et l'implémentation du CEC. Celles de Sony m'ont toujours satisfait alors que je déteste certaines d'autres marques. Mais Sony est radin, et sur le A80J la télécommande n'est pas même rétroéclairée ! Qu'à cela ne tienne il suffit de commander sur Amazon celle du A90J qui elle est premium et rétro éclairée... Quant au CEC il a toujours été très bien chez Sony.

Je ne vais pas vous raconter ce que vaut cette TV, plusieurs sites l'ont déjà fait plus ou moins bien. Enfin, je parle de TV, mais je ne regarde même pas la télé et aucune antenne n'y est raccordée. Je rêve d'une version moniteur !

Domotique

Oh le gros mot ! Encore un client qui veut faire des choses louches ! Louches car je ne me plie pas à la domotique commerciale et forcément limitative (Amazon, Google, Apple, Tuya, etc...) mais que ma domotique est libre, Home Assistant.

Et pourquoi faire ? Pas grand chose, juste inclure ce TV dans me scénarios (scènes). Et on va faire simple !

  • Play / Pause : on éteint et on rallume progressivement les éclairages comme au cinéma.
  • On / Off : on mets sur pause la musique qui était diffusée.

Ce n'est pas sorcier et très simple à faire. Mais pour ca il faut pouvoir extraire les informations du TV. Ca tombe bien ce TV est reconnu sous Home Assistant par l'intégration Bravia ou HomeKit. Dès lors on dispose des information idoines et ça fonctionne très bien, il suffit d'agir en fonction de l'état remonté.

Mais alors il se plaint de quoi le râleur ? Et oui il y a un "mais" !

Consommation

Pour accéder à ces fonctions il faut que le contrôle à distance ou / et HomeKit soit activé. C'est d'ailleurs le cas par défaut. Et les ingés de chez Sony, dont je ne doute pas des prouesses en audio / vidéo s'avèrent des brèles en réseau ! Pour que ces fonctions soient accessibles ils laissent simplement la partie réseau allumée quand le téléviseur est en veille. Et comme leur carte réseau doit dater du siècle dernier (elle a du mal à accrocher le réseau et est limitée à du 10/100 en 2022 ou on est censés passer de la full 4K !), elle consomme en veille pas moins de 26/28 W alors que si ces fonctions sont désactivées la veille est à seulement 0.9 W.

Cela pose deux constats :

  • Il est inacceptable qu'un TV en veille consomme 27 W en 2022 (c-a-d + ou - 50 € / an).
  • Il est inacceptable que ces fonctionnalités soient activé par défaut et induisent cette surconsommation ! Et certainement contraire aux directives européennes en la matière. Il est en effet peu probable qu'un consommateur lambda ne pense à mesurer et désactiver ces fonctions.

En l'état il est donc inenvisageable d'utiliser ces fonctionnalités qui ajoutent un plus au téléviseur. Et il faut noter que tout pilotage par les applis standard, Chromecast, Alexa, etc pose le même problème...

Le pire étant que si on désactive ces fonctions, quand on allume le téléviseur il mets bien trop longtemps pour accrocher le réseau, que ce soit en Ethernet ou en WI-FI. Je sais c'est fait pour regarder la télé avec un râteau sur la toiture !

Alternative

Avant j'utilisait un LCD Sony bien plus bête et une NVidia Shield que je pilotait très bien sans que cela ne grève mon budget. Le Shield allumait le TV en CEC et tout était parfait. Je vais peut être en racheter un, encore que mon Shield de 2015 fonctionne encore très bien dans ma chambre. Un bel exemple de non obsolescence qui mérite d'être signalé !

Et les autres ?

Je ne sais pas comment ça se passe chez les autres constructeurs de TV car je ne suis pas client. On me remonte 1 à 2 W avec les options de pilotage activées chez Samsung ou Panasonic, mais je n'ai pas vérifié. Par contre j'ai un bel élevage de Sonos, et là non plus ce n'est pas très joli à voir : aucun progrès depuis le début, conso identique en veille sur les anciens Play 1 et 3 et les nouveaux One (gen 1 et 2), entre 3 et 4 W voire plus de 8 à 11 W sur un AMP ou 6 W pour une Beam !

Moralité

La domotique n'est pas vraiment écologique, elle crée un énorme talon de consommation de part son infrastructure (caméras, nvr, switches, micro modules et autres prise connectées). Elle apporte plus de confort qu’elle ne fait réaliser des économies (les économies c’est le bobard que racontent certains à leur compagne quand c’est elle qui tiens les cordons de la bourse, car, hélas, la domotique reste un truc de mec, comme le BBQ, n’en déplaise à Sandrine).

Un panneau solaire va devoir s'imposer à moi !

Sources

 

 

Home Assistant, nommage, Energy & SAV.

Sous Home Assistant le module Energy est très pratique, mais il est encore un peu jeune. L'objectif ici est de ne pas perdre la continuité des informations si on doit changer un module ou une prise.

Prenons le cas de mon lave linge. Il est branché sur une prise commandée, ce qui me permet de remonter sa consommation. Pas de chance, le relais de cette prise a lâchée et il me faut la changer. Et je ne veux pas perdre la continuité des informations de consommation du module Energy.

Le nommage

Quand on installe une prise ou un module on peut lui donner un nom personnalisé. Chacun sa méthode, mais idéalement, et avec du recul, je conseillerais de donner aux équipements un nom générique lié au matériel et non un nom lié à la fonction. Ainsi au lieu d'avoir switch.lave_linge je vais nommer ma prise Plug BW 03 et ainsi avoir switch.plug_bw_03, sensor.plug_bw_03_energy, etc. Dans certains cas il faudra renommer les entités manuellement mais cela permettra d'avoir une installation propre.

De plus je conseille de maintenir un tableau d'affection des équipements, inutile sur une toute petite installation, mais indispensable quand on a plusieurs douzaines d'équipements. On y renseignera les IP, MAC, Tokens, Key, etc...

Energy

Pour utiliser le module Energy je préconise de passer par des utility_meter:. Dans la pratique ce sont des compteurs. Cette intégration va enregistrer les cumuls de consommation et c'est celui ci que l'on va déclarer dans le module Energy. Avant cela se faisait via le fichier de configuration en yaml. Depuis quelques releases on peut créer des UM depuis l'interface GUI et même modifier ensuite le Friendly Name (celui apparaitra dans Lovelace ou le module Energy) et même la source.

Je vais donc nommer mon compteur sensor.energy_total_yearly_plug_bw_03, avec comme Frienly Name Lave Linge et l'ajouter au module Energy. Et surtout il y restera, faute de quoi le module Energy perdrait l'historique des données.

EDIT 06/02/2023 : Les utility_meter: (UM) sont entre autre destinés à aller dans le module Energy. Leur fonction est de mesurer la consommation d'un appareil et non d'un module ou prise. Donc contrairement à ce que j'ai expliqué et fait ci dessous, un UM pour un lave linge doit s'appeler Lave Linge et son entity_id: être cohérent. Pour ne pas mélanger je métrais un préfixe, donc sensor.um_lave_linge et non le nom de la prise comme je l'ai fait.

En cas de problème avec une source de consommation, il est maintenant possible de changer celle ci en cliquant sur le bouton options. Ca n'a pas toujours été le cas, notamment en yaml ou il m'est arrivé de perdre des données. Pareil en YAML pour les UM précédemment crées, on change la source mais jamais le nom de l'entité. Exemple ou j'avais un Shelly que j'ai remplacé par un Legrand.

  energy_total_yearly_1pm_ecs:
    source: sensor.legrand_contactor_energy_integration
    cycle: yearly

 Et si on veut changer le nom qui s'affiche dans le module Energy, on passe par customize.yaml :

sensor.energy_total_yearly_1pm_ecs:
  friendly_name: 'ECS'

Pour être sur d'assurer la continuité quand on doit remplacer un équipement, le plus simple est de supprimer l'ancien (ou le renommer) avant d'appairer le nouveau. Et ensuite de vérifier que le nouveau a bien toutes les entités avec le même nommage que le précédent, en ajustant le cas échéant (s'il s'agit du même modèle).

Parfois il sera impossible de supprimer un module dans Home Assistant et il faudra taper dans le dur (fichiers cachés...), comme par exemple ce qui remonte de Deconz ou même en supprimant un module dans Phoscon celui-ci ne disparait pas toujours de HA tant que l'on aura pas supprimé l'intégration... (il y a un contournement qui consiste à appairer le module en ZHA, le supprimer de ZHA, ce qui le supprimera de ZHA et Deconz, et ensuite le réappairer. Tordu, mais ça fonctionne).

 

Home Assistant & Enedis

Dans le grand foutoir de la pseudo concurrence des fournisseurs d'électricité on trouve Enedis qui gère les infrastructures et vous colle d'autorité un compteur Linky. On ne va pas parler ici des polémiques que cela à suscité, sa dangerosité sanitaire est très certainement moindre que toutes les technologies que nous utilisons, tout au moins pourrais t'on s'interroger sur son cout global qui sera nécessairement répercuté sur les clients.

Ce qui m'intéresse ici c'est ce que l'on peut en faire. Enedis remonte en temps (presque) réel (toutes les heures) les informations de consommation et on peut donc imaginer qu'il est possible de récupérer facilement ces informations qui après tout nous appartiennent. En fait ce n'est pas si simple et il semblerait que ce soit tout le contraire, Enedis faisant tout pour en limiter l'usage à la consultation de son piètre site web, tout en ayant certainement une arrière pensé de monétisation possible... Ainsi, au fil du temps, les diverses extensions permettant la récupération de ces informations ont été mises en échec.

A ce jour, et d'après mes informations, la règle est que seule une société a la possibilité de demander un accès (gratuit pour l'instant) à l'API. Ca limite fortement nos habitudes de DIY !

Alors un développeur de la communauté (M4dm4rtig4n) a eu la riche idée, un projet personnel qui se sert de la façade légale de son employeur, de monter une passerelle d'accès : https://enedisgateway.tech. On lui fait confiance, il fera tout pour assurer la confidentialité des données, mais l'utilisation de cette passerelle sous entend de confier l'accès à vos données à cette société. Le risque est faible, les données peu sensibles, le jeton est révocable, et surtout rien ne vous force à utiliser cette passerelle qui pour l'instant est la seule solution fonctionnelle.

Dans la pratique

On commence, si ce n'est pas fait, par créer un compte sur le site Enedis et y associer votre compteur Linky. Attention, j'espère qu'Enedis maitrise mieux le réseau électrique que le CSS car il y a pas mal de bugs et il vaudra mieux faire tout ça avec Firefox, car aléatoirement ça ne passe pas sous Edge ou Chrome (qui est juste le navigateur le plus utilisé au Monde). Ensuite on se rend sur la passerelle (https://enedisgateway.tech) et on crée un token qui aura cette forme :

Votre token : 1ETPfWPjxmkHe2GfsggdfhdgfshgfhgfNRKnhdgfhMpOrGzKe3i

Vos points de livraison : 258465654641

Il ne faut pas oublier d'activer l'enregistrement de la consommation horaire et de sa collecte si on veut disposer des infos HP/HC. Une commande de test est fournie, elle permettra de vérifier que ça fonctionne avant de passer à la suite

curl -X POST https://enedisgateway.tech/api -H 'Authorization: 1ETPfWPjxmkHe2G2hj87w8shfgsdfghsdfghhsfghgfhjsfOrGzKe3i' -H 'Content-Type: application/json' -d '{"type": "consumption_load_curve","usage_point_id": "25464656546695","start": "2020-11-10","end": "2020-11-11"}'

A partir de là on peu repasser sous Home Assistant et installer dans HACS deux Custom repositories créés par un autre développeur de talent (saniho) de la communauté HACF, qui correspondent d'une part à un composant qui va créer un sensor personnalisé, et d'autre part une carte pour Lovelace.

Une fois ces deux installations terminées on redémarre Home Assistant, et on crée le sensor, ce qui nécessitera un nouveau redémarrage.

sensor:
    - platform: myEnedis
      token: fTEHWCldfsgsdfghsjdhjdFGHJFHSDHDSFGhfdfhNfWqwCE3
      code: 464554438199434
      heures_creuses: "[['00:00','05:00'], ['21:30', '24:00']]"
      hc_cout: 0.1337
      hp_cout: 0.1781
      scan_interval: 3600
      delay: 7200  # OPTION

Après un redémarrage et le temps que tout se mette en place, le sensor.myenedis devrait nous retourner ces informations :

attribution: ''
version: 1.0.2.5
lastSynchro: '2020-11-20T23:51:21.456065'
lastUpdate: '2020-11-20T23:51:21.456048'
timeLastCall: '2020-11-20T23:51:21.456021'
yesterday: 53347
last_week: 240629
day_1: 53347
day_2: 42741
day_3: 42420
day_4: 30767
day_5: 36311
day_6: 35932
day_7: 32130
daily:
  - 53.347
  - 42.741
  - 42.42
  - 30.767
  - 36.311
  - 35.932
  - 32.13
halfhourly: []
offpeak_hours: 19.947
peak_hours: 33.4
peak_offpeak_percent: 62.60895645490843
yesterday_HC_cost: 2.6669139000000004
yesterday_HP_cost: 5.94854
daily_cost: 8.6154539
current_week: 169275
last_month: 909684
current_month: 702447
last_year: null
current_year: 2670999
errorLastCall: >-
  {'error': 'result_404', 'enedis_return': {'error': 'no_data_found',
  'error_description': 'no measure found for this usage point', 'error_uri':
  'https://bluecoder.enedis.fr/api-doc/consulter-souscrire'}}
monthly_evolution: 0
unit_of_measurement: kWh
friendly_name: myEnedis

Vous pourrez utiliser ces données à souhait, ce sont des attributs, mais le plus simple reste de créer une carte custom et on y coller ça :

type: 'custom:content-card-linky'
entity: sensor.myenedis
showInTableUnit: false

Et le résultat est tout de suite bien plus lisible. Voilà. Et pour suivre le projet ça se passe ici sur HACF.

Alternatives

Ici je vous ai parlé d'une solution native dans Home Assistant. Mais les afficionados de NodeRed vous diront que non, que c'est nul et qu'il faut le faire en NR. Vu que je ne parle jamais de NodeRed, vous avez déjà compris que je ne suis pas fan, même si j'ai pas mal testé et que je trouve le concept génial, pour l'heure je préfère me cantonner au YAML, après tout j'en ai bien chié pour comprendre, et comme disais ma tante qui n'avais jamais eu de descendance, je ne vais pas jeter tout de suite le bébé avec l'eau du bain ! Mais bon, pour ceux qui veulent faire tout ça avec NodeRed, ça se passe ici, toujours sur HACF.

Une autre possibilité est de se servir de la prise Teleinfo que l'on trouve sur les compteurs, mêmes plus anciens. Il existe plusieurs montages DIY, certains à base ESP et même sous Tasmota. Mais ça on en reparlera bientôt.

EDIT 18/03/2021 : Cette intégration comporte deux dépendances de taille. Enedis dont la plateforme est instable et n'a aucune volonté de rendre ces donnes disponibles, tout au moins gratuitement et facilement. Du coup seul les professionnels peuvent y accéder, mais certains fournisseurs alternatifs commencent à proposer une API. L'autre dépendance c'est l'intermédiaire bénévole sur lequel s'appui cette intégration. Il faut de son mieux tout comme le développeur. Mais voir cette intégration cassé lors de chaque redémarrage, devoir régulièrement refaire un consentement, bref, pas envie de revivre l'époque Jeedom avec des plugins instables. Donc j'ai désactivé, je reste en observation, mais je m'appuie sur mon Shelly EM, peut être un peu moins précis mais bien plus fiable pour l'instant.