Home Assistant & Alarme

De base Home Assistant contient ce qu'il faut pour construire son propre système d'alarme DIY. Ca fonctionne très bien avec un peu d'huile de coude, et même que certains n'hésitent pas à publier sur ce sujet des articles du genre pute à clics, qui en fait n'expliquent rien et proposent plus de liens sponsorisés que de mots utiles. Soyons sérieux, il suffit de chercher sur Google avec deux ou trois mots clés pour trouver de bien meilleures explications.

De mon coté je ne vais pas vous parler de ça (Alarm Control Panel) mais d'une intégration faite par Niels (le développeur du Scheduler). Cette intégration très poussée va cous permettre de créer un système d'alarme personnalisé en quelques clics de souris.

Attention :  on parle ici d'un système de sécurité DIY, donc non agrée par les assurances et autres... Ca ne veut pas dire que ça ne fonctionne pas, juste que ça ne répond pas aux normes NF en vigueur dans ce domaine.

Alarmo

C'est le nom de cette intégration que vous allez pouvoir installer depuis HACS. Ensuite il suffit de l'ajouter dans le menu des intégrations. Je ne vous fait pas un dessin, comme toujours Niels documente très bien ses créations.

Une fois en place vous allez voir apparaitre Alarmo sur la barre latérale. On clique et obtient la page de configuration qui comporte plusieurs onglets.

Les réglages généraux

je ne vais pas les décrire en détail car ils sont parfaitement explicites, juste vous dire que l'option MQTT servira à communiquer avec des applications tierces, une tablette murale par exemple, mais on y reviendra. Pour le reste on règle des délais, des zones et les différents modes de l'alarme selon que l'on soit absent ou que l'on veuille conserver une sécurité périphérique la nuit. Ou encore un mode personnalisé à customiser.

Les capteurs

Cet onglet nous permettra de les sélectionner et de les adapter à chaque type de surveillance. Par exemple en mode nuit seul les capteurs périphériques (portes et fenêtres seront surveillées alors que les détecteurs d'incendie sont surveillés dans tous les modes. 

Les codes

Ici on va configurer les utilisateurs et leurs codes d'activation. Dans la pratique je trouve qu'ouvrir son smartphone pour rentrer un code est encore moins pratique que de le saisir sur un boitier mural. Il existe une autre option qui n'est pas prévue ici et nécessitera une petite automation, c'est l'utilisation de tags RFID. Par exemple, dans l'automation qui suit, quand je passe mon mobile sur le tag RFID collé sur la porte on va désactiver l'alarme et loguer cette action dans Slack. On pourrait bien sur également en profiter pour exécuter d'autres actions... 

- alias: "Alarm : Action on return"
  trigger:
  - platform: tag
    tag_id: b38qdq2-c0qdsddc-43cds2-8881-c6a7824fa4ff # TAG Porte
  action:
  - service: alarm_control_panel.alarm_disarm
    data:
      code: !secret alarm_code
    entity_id: alarm_control_panel.home_alarm
  - service: notify.slack_hass_canaletto
    data:
      message: "{{now().strftime('%d/%m/%Y, %H:%M')}} > ENTER HOME | DISARM ALARM | State : {{ states.alarm_control_panel.home_alarm.state }}" 

On peut également utiliser le RFID avec un lecteur de tags et des cartes ou portes clé RFID. Autre possibilité, utiliser une télécommande, un bouton Aqara par exemple qui permettra d'exécuter des actions différentes selon le nombre de clics

Une variante pourrait consister à désactiver par géolocalisation, mais non, mauvaise idée, car si on vous dérobe votre mobile il pourrait servir à désactiver alors que le RFID ne fonctionnera que si ce même mobile est déverrouillé. Par contre on peut imaginer utiliser la géolocalisation pour activer l'alarme en considérant que tous les occupants sont hors zone...

Les actions

Le dernier paramétrage porte sur les actions. On a deux types d'actions possibles, des notifications et des actions plus concrètes. Les notifications (notify.xx) nous permettront de tenir un journal des évènements, sur Slack par exemple, et de notifier une ou plusieurs alarme(s) par SMS en précisant la source de déclanchement. Il est également possible à chaque étape de faire de doubler ça avec des notifications vocales, pour ça je vous conseille de créer des notifiers adaptés au TTS que vous utilisez (ici le cloud Home Assistant NabuCasa). Cela sera par exemple très pratique pour avoir un retour vocal si l'alarme de veut pas s'activer car une fenêtre est ouverte, et vous préciser quelle ouverture il faut fermer, une fonctionnalité gérée par Alarmo.

notify:
  - name: tts_sonos_hall
    platform: tts
    tts_service: tts.cloud_say
    media_player: media_player.Sonos_hall

Les actions permettent quant à elles de déclencher des appareils ou des scripts. On peu par exemple en cas d'intrusion détectée allumer des projecteurs, une sirène ou lancer un script pour combiner des actions plus complexes.

Aller plus loin

Et puis il y a ceux qui aiment les afficheurs de contrôle muraux. Pour ça un autre développeur a créé de son coté MQTT Alarm Panel, un autre système d'alarme conçurent basé sur une application Android qui travaille en MQTT avec Home Assistant. C'est plus primaire, par contre l'interface sur une tablette est parfaite, elle affiche par défaut l'état de l'alarme et en option Lovelace. Et la bonne nouvelle c'est que les deux développeurs sont en train de discuter pour s'entendre entre eux de façon à ce que le projet Android puisse s'adapter facilement à Alarmo. Elle est pas belle la vie open source  !

Notez que...

Pour une efficacité maximale Il est évident que tout ce qui va se rapporter à ce système d'alarme devra être autonome. Home Assistant sur onduleur, mais également les moyens de transmission (routeur, voire routeur GSM), ainsi que les sirènes, etc... Il existe également des sirènes secourues en Zigbee comme la Heiman HS2WD dans sa version Zigbee par exemple, ou encore des sirènes vraiment pas couteuses et très puissantes, bref, pas de liens mais Amazon Et AliExpress sont vos amis...

 

Ajouter un commentaire

Loading